Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 août 2011 7 28 /08 /août /2011 20:32
  Entrée du parc du Gevaudan

FTTH Rural : Mobilisation générale !

websdugevaudan | 26 août 2011 at 5:35 | Catégories : Uncategorized | URL : http://wp.me/pre80-4Z

"FTTH Rural : Mobilisation générale" ! Ce titre d’une table ronde de Ruralitic 2011 m’a inspiré quelques réflexions que j’ai essayé de mettre noir sur blanc « brut de fonderie » et « hors langue de bois ». Je les soumets à vos commentaires/critiques/suggestions
Constat : un « gouffre » entre le discours et la réalité tant au national qu’au local !
- Au national le discours est séduisant : très haut débit porteur de croissance, volonté de remplacer le réseau cuivre par un réseau en fibre optique, concomitance du déploiement à la ville et à la campagne. La réalité, elle, est plus « contrastée » :
- Croissance ? « en 2008 l’économie numérique a produit 7,3% du Pib américain contre 4,7% du Pib français. Sur la dernière décennie les effets directs et indirects de l’essor du numérique auraient représenté la moitié de la croissance aux Etats unis contre un quart en France » (rapport COE Rexecode)
- Volonté de remplacer les réseau cuivre par un réseau fibre ? Pourquoi dés lors proposer des « améliorations » du réseau cuivre pour la montée en débit ? Pourquoi, lorsqu’existent des (trop rares encore) réseaux optiques ne pas obliger les opérateurs à abandonner le cuivre et à migrer sur ces nouveaux réseaux ?
- Déploiement concomitant du THD à la ville et à la campagne ? Je n’en entends gère parler depuis la disparition du ministère de l’espace rural et de l’aménagement du territoire !

- En local certains décideurs, qui me disaient il y a une douzaines d’années qu’ « internet était un phénomène de mode » ne jurent plus aujourd’hui que par le très haut débit sans trop savoir, pour certains du moins, de quoi il s’agit d’ailleurs . Ils sont peu nombreux, à ma connaissance, à concrétiser cette nouvelle conviction par des projets territoriaux intégrant infrastructures et services et élaborés en participation avec les habitants de leur territoire.
- N’empêche : La plupart, à commencer par la Lozère, ont élaboré un SDAN (Shéma Départemental d’Aménagement Numérique). Reste à compléter cette approche infrastructures par une approche « services »dans le cadre d’une démarche « SDSPE »par exemple ( Schéma Départemental de Services Publics Electroniques)? Une telle démarche dans laquelle, les citoyens, premiers intéressés, seraient sollicités, me parait indispensable pour inventer ensemble les services de proximité de l’ « économie quaternaire » ! Les « tuyaux », aussi bien dimensionnés soient-ils (et ils doivent être « extensibles », donc en fibre optique, car, contrairement à l’eau ou l’électricité, personne ne peut dire aujourd’hui quel sera leur « contenu »demain !) ne sont qu’un moyen de véhiculer les services de demain qui, eux, restent à inventer dans tous les domaines à commencer par le domaine clé de la santé, crucial en zones rurales. Qui plus est, en votant à l’unanimité le rapport no 730 du sénateur Maurey du 6 juillet 2011 leurs représentants naturels, les sénateurs, affirment une position critique forte. Ils cautionnent de facto l’analyse du rapporteur qui n’hésite pas à constater, en introduction « l'absence de réelle volonté politique de la part de pouvoirs publics » ! Si l’on ajoute la position récente de l’association des maires ruraux de France nous sommes confortés dans notre conviction de toujours : Très haut débit : les Ruraux d’abord !

Une opportunité : mettre le très haut débit à la campagne…dans la campagne électorale !
Pour ce faire demander à chaque candidat un engagement ferme sur :
- le vote d’une loi de péréquation nationale pour alimenter le FANT (Fonds d’Aménagement Numérique du Territoire)s . La mise en place des nécessaires taxes sur les opérateurs traditionnels voire les nouveaux opérateurs de contenu (google, facebook etc…) n’est certes pas chose facile mais est-ce une raison pour ne pas engager un large débat parlementaire et citoyen sur le sujet ? Avec la « résurgence » de la taxe Tobin les taxes ne sont apparemment plus tabous chez nos décideurs ! Je suis persuadé que lorsque les citoyens comprennent qu’elles ont une finalité solidaire ils sont pour !
- la prise en compte des premières recommandations qui « sortiraient » d’Etats généraux du numérique à la campagne ?
Une proposition : Lancer les Etats généraux du numérique à la campagne sur le thème « qu’apporterait à la France et aux Français une ruralité en très haut débit » ?

En inversant la question habituelle « qu’apporterait le très haut débit à la ruralité ? » on présente les zones rurales comme « offreurs de bien vivre » aux citadins en mal de campagne plutôt que de « quémandeurs »pour les habitants actuels de ces territoires. Nous avions déjà fait une proposition identique à l’occasion des assises numériques 2009
Une telle démarche permettrait à chacun de s’approprier quelques évidences parmi lesquelles :
-la nécessité d’avoir les mêmes infrastructures partout pour que tous les citoyens puissent entrer à armes égales dans la société de l’information et l’économie de la connaissance
-la nécessité, pour atteindre cet objectif « citoyen », d’un réseau unique , du moins à la campagne en prenant bien soin de dissiper toutes les ambiguïtés d’une telle « appellation » . -l’impossibilité d’atteindre cet objectif sans un « pilote dans l’avion » et, peut-être, un bras armé constitué, entre autres, à partir du savoir faire de l’opérateur historique ??
etc….
Une telle démarche aurait également le mérite de faire prendre conscience à tous, citoyens et élus, des potentialités insoupçonnées du numérique dans l’organisation de la cité . Jean Pierre Jambes a fait sur le sujet un papier que je vous invite à découvrir ;-)

FTTH rural mobilisation générale ? D’une enquête récente de l’association des maires ruraux il ressort que « parmi les 5 équipements prioritaires pour l'avenir des communes en termes d'aménagement du territoire, la construction d'un réseau THD arrive largement en tête » et que « 95% des maires interrogés considèrent que l'arrivée du THD dans leur commune doit être possible au cours des 5 ans à venir »
Dés lors le doute n’est plus permis : la mobilisation générale est impérative ! il est urgent de mettre le très haut débit à la campagne …dans la campagne électorale !
Pierre Ygrié

Mais notre région, à la pointe de l'échec, reste sur le fil de cuivre. Profitons des élections présidentielles puis législative de 2012 pour interpeller les candidats sur ce point. N'oublions pas qu'en 2011 notre président de la région se présente à l'élection sénatoriale pour l'interpeller sur cette question( le contrat région-France-télécom).

Partager cet article

Repost 0

commentaires