Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mars 2011 4 10 /03 /mars /2011 13:16

         couronne-de-roi

 

 

THD rural cherche « aménageur »...désespérément !

websdugevaudan| 10 mars 2011 at 9:48 | Catégories : Uncategorized | URL : http://wp.me/pre80-3W

Si j’ai attendu aussi longtemps pour écrire un nouveau « papier » (le dernier date du 15 décembre ) c’est que j’avais l’impression, en toute (im) modestie, que les Webs du Gévaudan et d’autres amis tels que Numericus  avaient tout dit ! Noyé sous des tonnes de débats et de documents portant sur des sujets certes importants ( France numérique et ses 154 mesures ! hadopi, loppsi, grand emprunt, neutralité du net, loi de finances, conseil national du numérique, avis de l’Arcep etc...) j’avais du mal à trouver des idées « innovantes »sur ce qui est pour moi et, je suppose, tous les ruraux, l’essentiel : l’accessibilité des ruraux aux servies très haut débit de demain .Plus que d’autres encore, les ruraux auront besoin de services électroniques de grande qualité pour compenser l’éloignement des services physiques ...mais ils ont du mal à faire entendre leur voix. Qui plus est la « valse » des ministres et des conseillers de cabinets ne leur facilite pas la tache !

Si je prends le risque aujourd’hui de « plagier » de vieux articles dont un de 2006 sur les « 3 I » du très haut débit c’est pour réagir à une petite phrase du communiqué du 8 mars de l’Autorité de la Concurrence «la séparation fonctionnelle de France Télécom fait désormais partie de la boite à outils du régulateur sectoriel » . Certains n’y voient qu’un « avertissement » sans lendemain à l’opérateur historique. Je veux y voir pour ma part la « résurrection » d’une évidence !

Pour que la vraie concurrence, celle sur les services, puisse jouer à plein, les zones rurales ont besoin d’un « aménageur de territoire » unique, neutre et indépendant des opérateurs de services , bras armé d’une véritable stratégie gouvernementale de « déploiement concomitant du très haut débit dans les zones denses et dans les zones rurales » (Michel Mercier, ministre de l’espace rural et de l’aménagement du territoire, ministère aujourd’hui disparu !). La réalité contredit en tous points les belles déclarations du ministre. Dans les zones denses , après moultes hésitations, on peut faire confiance à la concurrence entre opérateurs : le cap symbolique du million de foyers raccordables à la fibre optique vient d’être franchi et les « annonces » se précisent, à commencer par celles de l’opérateur historique qui envisage de couvrir en fibre optique les 3600 premières communes (les 33000 autres n’étant bien évidemment pas concernées ! ) . Qu'en est-il dans les zones rurales ? Rien ( à l’exceptions de 7 sites pilotes !) ..et dans la logique de marché, c’est normal ! Mais, s’il est normal, comme le dit Eric Bes son qu’un opérateur commence à travailler là où la demande est importante est-il normal qu’un aménageur du territoire (l'Etat) ne commence pas à travailler là où les besoins de ses administrés sont les plus importants, les campagnes ?

Quel opérateur autre que France Télécom, dont l'Etat français possède plus d’un quart du capital, pourrait jouer ce rôle à condition bien évidemment de lui en donner les moyens tant législatifs et réglementaires (création d'une structure indépendante reprenant les réseaux de l'opérateur historique) que financiers ( fonds d’aménagement alimenté par un dispositif de péréquation comme ce fut le cas pour les autres infrastructures, dispositif garantissant un financement régulier et non ponctuel comme c’est le cas avec le grand emprunt ) ?

L’Autorité de la concurrence souligne l’exemplarité française de la régulation du haut débit. Mais il s’agissait alors d’exploiter au mieux un réseau existant . Avec la fibre optique l’heure n’est plus à la régulation d’un réseau existant mais à la construction d’un nouveau réseau . Les outils ne peuvent à l’évidence pas être les mêmes ! Pouvait-on faire la guerre de 1940 avec les armes de 1914 ? La réponse est dans la question ! Il est urgent que le combat du très haut débit se donne enfin les moyens dont il a impérativement besoin pour que chaque citoyen entre à armes égales dans cette société de l’information et cette économie de la connaissance dont on nous vante les mérites de toutes parts ! L’Europe et singulièrement la France sont en retard !

Alors à quand un « France Télécom réseaux » dont le cordon ombilical avec « Orange services » aurait été définitivement coupé ?. La période électorale qui s’annonce n’est-elle pas une occasion unique de mettre le sujet sur la table des représentants de la nation  ? La question ne se posera pas dans dix huit mois comme le suggère l’autorité de la concurrence, elle se pose tout de suite !

Cette couronne est dédié à la majorité qui dirige notre conseil régionaleet n'écoute pas l'avis des spécialistes et dépense des sommes abyssale pour des résultats décevant( la dépense dépasse 50 millions d'euros). Le coût entre la fibre optique et la fibre de cuivre est inexistante et de plus les risques de vol sont très différents.

Partager cet article

Repost 0
Published by moulin - dans Depenses
commenter cet article

commentaires