François Delacroix invité de France 3 languedoc Roussillon

François Delacroix invité de France 3 languedoc Roussillon

Le conseiller régional fidèle de Georges Frêche témoigne de la violence des réglements de compte à la Région

"Je n'ai plus rien. On m'a expliqué que je représentais trop Frêche et que je devais disparaître". François Delacroix explique sur notre antenne qu'il a tout perdu : ses délégations, son bureau, sa voiture mais aussi son appartenance au groupe divers gauche. Les fidèles de Georges frêche ne sont plus acceptés au sein du conseil régional.

 

Une méthode expéditive qu'il attribue au premier vice-président Robert Navarro et à la nouvelle équipe. " J'ai 26 ans de métier... on me met au piquet... on me dit que si je suis sage, si je ne parle pas à la télévision alors ..."

 

François Delacroix faisait partie de la garde rapprochée de Georges Frêche depuis 26 ans, il a aussi été le collaborateur de Christian Bourquin dans les Pyrénées Orientales.

" Il (Frêche) aimait l'intelligence et la compétence, j'ose espèrer que mon ami Bourquin ait la même grandeur d'âme".

 

François delacroix pense à 2014 et veut proposer un véritable programme pour la mairie.

"Halte à la médiocrité" conclut-il.