Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 juin 2011 5 24 /06 /juin /2011 23:17

        les-feeries-du-pont-du-gard-2452011155536mini-copie-1.gif

Le budget a été voté le 7/04:887 M€ est le montant total du budget primitif 2011 voté par la majorité départementale du Conseil général le 16 décembre dernier.

Chifres clés :

  • des dépenses de fonctionnement qui s’accroissent : 717 M€ soit + 4%,
  • un haut niveau d’investissements (149 M€).
  • des transferts de compétences non compensés par l'Etat (480 M€ depuis 2002), une précarité accentuée, une crise économique persistante.
  • Seule taxe encore perçue : le foncier bâti (152,4 M€.) En compensation, le Département se voit transférer un « panier » de ressources nouvelles (146.8 M€), équivalent aux recettes perçues en 2010 mais qui resteront sensiblement moins dynamiques que celles supprimées.
  • Avec 459 M€ de dépenses sociales globales, le poids du handicap et de la dépendance s’alourdit en fonction des évolutions sociologiques et démographiques, tandis que les allocations d’insertion et les mesures d’accompagnement sont affectées par la remontée du taux de chômage et de la précarité.
  • L’épargne sera préservée en 2011 avec 35,5 M€ contre 31,2 M€ en 2010.

  • Recours à l’emprunt pour 2011 s’élève à 104 M€.

  •  Malgré les efforts d’optimisation de la dépense, il s’avère nécessaire de procéder à une augmentation de la fiscalité 2011, qui reste modérée, de l’ordre de l’inflation et qui sera votée au printemps prochain.

  • Ce budget a été voté après les élections cantonales.
  • Le jeudi 23/06 il vient de subir sa 2éme modification .
  • Au rythme actuel de modification nous pouvons nous poser la question : EN 2011 COMBIEN AURONS-NOUS DE MODIFICATION?
  • A quelle différence devons nous nous attendre entre le compte administratif et le budget initial?

     

Repost 0
Published by moulin - dans IMPOTS
commenter cet article
23 juin 2011 4 23 /06 /juin /2011 00:37

Agir ensemble contre la pression fiscale

La déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789 indique à l'article 14: "les citoyens ont le droit de fixer le montant des impôts".

En Suisse,au Lichtenheim et dans 27 des 50 états fédéraux aux États-Unis c'est pratique courante.

Dans nos collectivités territoriales comme au niveau national l'oligarchie politique refuse de nous associer. La conséquence est une hausse permanente des impôts et de la dette.Avalanche de dépenses La cause principale est l'explosion des dépenses dont une partie importante est un GASPILLAGE D'ARGENT PUBLIC en subvention -cliente-liste.

Nous sommes les victimes de cette oppression fiscale. Les P.M.E.,les ARTISANS,les PROFESSIONS LIBERALES,etc sont particulièrement mis à contribution.

 La seule solution pour nous,les CONTRIBUABLES,est LA DEMOCRATIE DIRECTE qui débouche sur un référendum populaire qui permet au peuple de décider.

Contre cette résistance de nos politiciens nous devons opposer une résistance ferme si nous voulons retrouver une liberté nous permettant de construire une société humaine et libérale.

La partie sera rude car les médias sont une composante centrale du mécanisme de verrouillage mis en place par nos politiciens de métier qui ne savent vivre pour la plupart que de NOTRE ARGENT.Dans la vie courante ils seraient incapables d'assumer une activité rémunérée. 

 

Le dessin au dessus est un dessin de Miege pour contribuables associés.

Repost 0
Published by moulin - dans IMPOTS
commenter cet article
20 juin 2011 1 20 /06 /juin /2011 17:57

Tel est le titre du livre de Yvan Blot qui a crée l'association"AGIR POUR LA DEMOCRATIE DIRECTE" et qui a demandé que soit appliqué les articles 6 et 14 de la déclaration des droits de l'homme et des citoyens autorisant le peuple à voter les impôts.

Oligarchie-au-pouvoir.gif

Notre région comme notre département: le GARD sont-ils démocrates?

Ils ne le sont pas car ils sont minoritaire en nombre de voix obtenu au 1er tour des élections par rapport au nombre d'inscrits sur les listes électorales. Mais compte tenu de la loi électorale ils deviennent majoritaires et peuvent donc nous imposer de payer leurs décisions, même si elles sont contraires à l'intérêt du peuple. Pour être élu il suffit d'être sur la liste arrivé en tête ou chaque candidat est désigné par son parti en fonction d'obéissance aux décisions à prendre.Ils doivent toujours tout voter. La conséquence est des impôts élevés,une dette abyssale et un GASPILLAGE D'ARGENT PUBLIC que nous devons payer.En ne votant pas suivant leur conscience ils ne respectent pas l'article 27 de la constitution. C'est la raison pour laquelle nous demandons l'application de "LA DEMOCRATIE DIRECTE"pour éviter ces abus de démocratie indirecte que la majorité nous impose. Cette majorité n'est pas représentative du peuple puisqu'elle ne recueille au mieux que 15 % des inscrits sur la liste électorale au 1er tour de l'élection.

Pour mémoire la démocratie directe est utilisé dans de nombreuses villes aux Etats-Unis (sauf Chicago ville ou la mafia règne),dans 27 des 50 états américains,dans 16 états fédéraux en Allemagne,en Suisse ,en Italie?e.t.c. Son application se traduit par une baisse considérable des impôts et de la dette( les spécialistes estiment cette baisse de l'ordre de 30 % pour les impôts et 50 % pour l'endettement)

pont du gard 1 Dessin de Miege pour contribuables associés indiquant la raison principale de nos élevés ainsi que de la dette.Avalanche de dépenses

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 PROPOSITIONS:

Pour passer de la situation d'oligarchie politique il est nécessaire de légaliser LA DEMOCRATIE DIRECTE pour permettre au peuple de participer à la vie de sa collectivité territoriale et de supprimer les subventions aux partis politiques qui devraient vivre avec l'argent de leurs adhérents.De plus il faudrait modifier le code électoral pour le rendre démocratique. L'élection devrait se faire à  1 tour avec répartition des sièges à la proportionnelle intégrale.  Le président serait la tête de liste arrivait en 1er. Il nommerait ses vice-présidents et convoquerait le conseil dans maximum 15 jours après l'élection pour les présenter et indiquer leur domaine de compétence. Avec un tel système nous devrions supprimer les subventions-clientelismes et donc une part importante de GASPILLAGE DE NOTRE ARGENT à des fins électoralistes. LA DEMOCRATIE DIRECTE devrait s'appliquer dans les 2 sens à savoir  peuple vers élus et élus ou président vers peuple pour annuler ou adopter des decisions prises ou à prendre que les conseillers ne prendraient pas,mais jugées utiles pour le peuple qui redevient ainsi au centre de toutes les décisions.

Repost 0
Published by moulin - dans Pouvoir d'achat
commenter cet article
14 juin 2011 2 14 /06 /juin /2011 12:22

bouche-cousue.jpg

Silence la majorité parle alors qu'elle est minoritaire en % de voix par aux nombres d'inscrit. Le peuple doit subir sans rien dire . Mais avec la légalisation prochaine de LA DEMOCRATIE DIRECTE le peuple reprendra la parole que les élus ignorent chaque jour après l'élection.

Les dépenses fleurissent et d'autant plus fort que les sénatoriales approchent à grand pas. Nous considérons que cette pratique de LA DEMOCRATIE INDIRECTE est assimilable à un abus de démocratie. Pascal a dit:«Dire la vérité est utile à celui à qui on la dit, mais désavantageux à ceux qui la disent, parce qu'ils se font haïr"

 et on peut ajouter ils ont peur de perdre les élections 

  ))Capital-Fev-2010--1--miniature Dessin de Miege pour contribuables associés

Avalanche-de-depenses-copie-1.jpg

Repost 0
Published by moulin - dans Depenses
commenter cet article
12 juin 2011 7 12 /06 /juin /2011 21:18

large_photo_fiche_19861_7817.jpg

L'agence de notation chinoise Dagong Global Credit Rating Co. a déclaré mercredi avoir abaissé la note de la France de "AA-" à "observation négative", en raison de la faible demande domestique, de la dette élevée et du système financier fragile de la France.

La situation financière du gouvernement français pourrait s'empirer à moyen terme, car sa dette continuera à augmenter et le gouvernement n'a qu'une marge limitée de mesures pour réduire son déficit.

La dette du gouvernement représentait 81,7% du PIB de la France en 2010, en hausse de 17,9 points de pourcentage par rapport à 2007.

Dagong estime que la dette du gouvernement continuera à augmenter en raison des dépenses massives et des intérêts de la dette.

Selon Dagong, le déficit du gouvernement français représentera entre 3% et 5% du PIB durant les cinq prochaines années.

En juillet 2010, Dagong a donné à la France une note de "AA-" avec une perspective négative.

Balance en équilibre-copie-1Les emprunts et la dette abyssale de notre  région ainsi que de notre département:LE GARD vont coûter de plus en plus chers.nos élus seront obligés soit de diminuer les dépenses soit d'augmenter les impôts. Il faut prévoir que la 2ème estimation sera retenu parce qu'ils ne savent pas dans un exercice comptable diminuer les dépenses. La seule corde qu'ils savent utiliser est soit augmenter la dette soit augmenter nos impôts soit un mixte des deux.La conséquence sera la diminution de la compétitivité qui se traduira par une baisse de notre pouvoir d'achat c.a.d. accentué la pauvreté de ses administrés.

 

La suite sera les autres collectivités territoriales qui subiront l'effet d'ecroulement du chateau de carte avec l'explosion de cette bulle de la dette.

 

 

 

Avalanche de dépenses

Ce dessin de Miege pour contribuables associés symbolise ce qui va se passer. 

Repost 0
Published by moulin - dans IMPOTS
commenter cet article
9 juin 2011 4 09 /06 /juin /2011 06:00

Doit-on dire justice sociale ou injustice sociale?

pauvrete_region_4-2-copie-1.jpg

  La pauvreté touche plus particulièrement les régions du Nord et du Sud de la France. Le taux est de 19,3 % en Corse, de 18,3 % en Languedoc-Roussillon, de 18 % dans le Nord-Pas-de-Calais en 2009.Cela est du en partie à l'idéologie politique de nos exécutants. Leur objectif est combattre les riches,mais cela ne réduit pas le nombre de pauvres. C'est le phénomène inverse qui se produit. Jean-Marc Daniel dans son livre appellerait cela "LE SOCIALISME DE LA MEDIOCRITE"

Le-socialisme-de-l-excellence.jpg

    Dans les comptes des régions pour 2009 nous avons les chiffres suivants:les impôts directs en € par habitant sont de 92 € pour le Languedoc-Roussillon contre 86 € pour la moyenne générale des régions françaises. En payant plus d'impôts nos industriels versent des salaires plus faibles à leurs salariés pour essayer d'être compétitif. C'est le marché qui fixe le prix de vente et non nos élus.De plus une entreprise a intérêt à s'installer dans la région imposant le moins et donc un pourcentage de chômeurs plus élevé et donc plus de pauvreté.

graph1.gif  Il faut remarquer que la différence en pourcentage entre le taux de chômage en Languedoc-Roussillon est presque équivalent à celle de la différence d'impôts directs.

impots-locaux-hausse-ump-ps-regions-300x219.jpg

  Le Languedoc-Roussillon avec environ 90 % de hausse est championne de FRANCE d'où cette évolution du taux de pauvreté.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by moulin - dans Depenses
commenter cet article
6 juin 2011 1 06 /06 /juin /2011 13:18

280px-Freiheitsstatue_NYC_full.jpgComme nous l'avons écrit de nombreuses fois sous le titre : "DEMOCRATIE DIRECTE", l'heure est proche où enfin le peuple pourra se prononcer sur la gestion de NOTRE ARGENT par NOS ELUS.

vous trouverez le Email de Michet de Ponçins ,donnant la feuille de route. Son Email est:micheldeponcins@orange.fr

Tocqueville Magazine
LE FLASH

 

     (A diffuser largement)

 

 

 

LUNDI 6 JUIN 2011

 

 

 

PRIVATISER LES REFERENDUMS

 

 

 

 

 

Grâce au talent d'exposition et aux connaissances détaillées d'Yvan Blot, beaucoup d'entre nous, maintenant, sont très au courant des référendums d'initiative populaire et des bienfaits qu'ils apportent aux populations qui en bénéficient. Certains pensaient que seuls les Suisses les utilisaient, mais en fait le système est appliqué dans beaucoup d'endroits du monde et avec succès ; ce succès est frappant quand il parvient à arrêter les excès de la dépense publique et de la fiscalité. L'association « Contribuables Associés », de son côté, se livre au même combat, à savoir la demande insistante de l'organisation en France de ces référendums, tant à l'échelon national qu'à l'échelon local. Nous savons que le véritable simulacre auquel s'est livré, récemment, le pouvoir en place, à ce sujet, est un coup pour rien, la classe politique visible ne voulant surtout pas donner la parole au peuple.

 

Dans ce contexte, l'idée de privatiser les référendums paraît tout à fait insolite, mais nous allons montrer que c'est le contraire. En fait il s'agit d'organiser, tout à fait à la base, de petits référendums locaux, ce qui est à la portée de n'importe quel citoyen ; en cas de succès et si l'on arrive à empêcher les menées ruineuses de certains potentats, cela pourrait allumer une sorte d'incendie qui rejoindrait la lutte menée au sommet et rappelée plus haut.

 

 

 

LA FEUILLE DE ROUTE

 

Il est possible de tracer la feuille de route d'une telle entreprise.

 

D'abord, créer une association, ce qui est facile.

 

Veiller à n'avoir aucun lien visible ou potentiel avec quelque parti que ce soit.

 

Donner, dès le départ, à l'association une vocation nationale, malgré le caractère modeste des premiers projets, et, ceci, en vue d'assurer le financement des investissements nécessaires.

 

Ne s'attaquer au début qu'à des cibles extrêmement modestes, ce qui limite le champ d'action à celui de simples communes. Se mesurer avec des collectivités, comme les conseils régionaux, les conseils généraux, les grandes communes, serait s'en prendre à des personnages dont la folie dépensière est bien connue et qui tirent à vue sur tous ceux qui veulent les empêcher de volatiliser notre argent sans compter.

 

Choisir comme première cible un objectif facile ; c'est une véritable guerre contre les prédateurs publics qu'il s'agit de gagner : mieux vaut pour allumer l'incendie commencer par une victoire même si elle est facile.

 

Le nombre des opérations que l'on peut arrêter au niveau d'une commune, même petite, est tout à fait considérable : salle des fêtes, salle de sport, piscine, voyage intempestif dans des lieux paradisiaques, etc.

 

Il est impératif de tenter d'arrêter l'opération au moment où l'intention est annoncée et pas lorsque la salle de sport est déjà à moitié construite ou encore lorsqu'on a lancé, comme il est d'usage, des demandes abusives de subventions aux départements et jusqu'à l'Europe.

 

Il y a nécessairement des investissements à prévoir : locaux pour déposer les urnes, publicité dans les journaux, assistance éventuelle d'avocats, organisation du dépouillement, etc. L'association ayant vocation nationale n'aura pas de mal à récolter auprès d'un public nombreux de petits dons permettant le support de ces investissements ; de même, elle apportera son savoir-faire.

 

Le texte ci-dessus n'est qu'un projet de feuille de route. Il appartiendrait aux dirigeants de l'association, après sa création, de raffiner ce projet. S'il y a plusieurs initiatives concurrentes, tant mieux : de la concurrence naît le succès.

 

 

 

L'INCENDIE

 

Arrêter la folie des dépenses publiques, des déficits et de l'endettement est un problème de survie non seulement en France mais aussi ailleurs. Sans aller très loin, en Belgique, les bourgmestres ne sont guère réputés pour leur sagesse financière. Des succès en France pourraient faire tache d'huile dans ce pays et pousser nos amis belges à faire de même.

 

Si l'idée se réalise, le premier succès pourrait se répéter et conduire à des opérations plus importantes. L'incendie naissant à la base rejoindrait quelque part l'action idéologique signalée plus haut et l'ensemble pourrait conduire, qui sait, à des évolutions majeures.

 

 

 

Michel de Poncins

Repost 0
Published by moulin - dans Depenses
commenter cet article
2 juin 2011 4 02 /06 /juin /2011 06:50

 

Les statistiques générales de ce blog depuis sa création sont à fin mai 2011

Date de création : 11/11/2008
Pages vues : 40 372 (total)
Visites totales : 4 878
Journée record : 21/02/2011 (346 Pages vues)
Mois record : 03/2010 (3 662 Pages vues)

* Nombre de personnes différentes ayant visité votre blog durant une journée  

Le tableau ci dessous donne le nombre de visites sur le blog:

http://lescontribuablesdesommieres.midiblogs.com  qui concerne Sommieres et la Communauté des Communes du Pays de Sommières(C.C.P.S.).Cette évolution montre clairement que les contribuables se révoltent du niveau des impôts et de la dette de Sommières et de la C.C.P.S.

 

 

Mois 2010

Cumul 1

Cumul 2

Mois 2011

Cumul1

Cumul 2

01

2056

2056

09863

2385

02385

25219

02

1802

3858

11417

2391

04776

25808

03

2023

5811

13111

4162

08936

27947

04

2692

8593

15373

3337

12273

28588

05

1996

10569

17019

2680

14953

29272

06

1960

12529

18568

 

 

 

07

1738

14267

19795

 

 

 

08

1731

15598

21999

 

 

 

09

1772

17000

22159

 

 

 

10

2202

19972

23322

 

 

 

11

2402

22374

24423

 

 

 

12

2486

24860

24860

 

 

 

 

     Cumul 1= Cumul sur l’année en cours

 

     Cumul 2= Cumul sur 12 mois

    En regardant ces 2 blogs nous nous pouvons conclure que NOS ELUS dépensent notre ARGENT et que les conséquences seront désastreuses comme pour notre pays. L'ardoise laissait à nos enfants et petits enfants expliquent en partie la révolte actuelle "des indignés" qui se développe en FRANCE.

Cette révolte fait suite au mouvement TEA PARTY aux États-Unis,à la révolte de JASMIN dans les pays arabo-musulmans et les manifestations de la jeunesse en Espagne sous le nom des"INDIGNADOS". Les élus de tous bords devront en tenir compte et ne pas sacrifier le futur que notre jeunesse trouvera comme héritage et qu'ils refusent à juste titre(dette et impôts trop élevés).La conséquence est un pouvoir d'achat insuffisant pour vivre normalement et un pourcentage de chômage trop élevé.Ce mouvement se developpe devant l’ampleur des déficits publics, qu'ils soient Nationaux, Régionaux ou locaux, devant les gaspillages constatés chaque jour ou les dépenses inconsidérées des élus, et devant l’incapacité de la cour des comptes à pouvoir sanctionner ceux qui fautent, il est temps de doter notre pays d’un outil qui permettra de limiter tous les abus de pouvoir générés par des oligarchies des élus et de la fonction publique.

La réponse est LA DEMOCRATIE DIRECTE et c'est notre jeunesse qui réussira pacifiquement à l'obtenir de nos élus afin que RIGUEUR= BONNE GESTION d'où:

 

Gestion des collectivités locales : les Français réclament plus de rigueur

Selon un sondage de l’institut Ifop pour l’Observatoire de la fiscalité et des finances publiques, 71% des Français jugent que les collectivités publiques ne font pas « des efforts suffisants pour maîtriser leurs dépenses et éviter la hausse des impôts locaux » (82% des sympathisants de droite et 58% des sympathisants de gauche). 78% des personnes interrogées sont favorables « à ce que toute hausse du montant d’un impôt local supérieure à 5% doive faire l’objet d’une consultation par referendum de la population de la population concernée avant de devenir effective ». Enfin, 75% des Français estiment « qu’il conviendrait de réduire les subventions de l’Etat aux collectivités les plus dépensières ». Interrogé par Le Cri du contribuable de juin 2011, Michel Brulé, fondateur de l’institut BVA, constate que « rigueur » est « un mot qui fait peur aux politiciens, mais pas aux électeurs ».

Repost 0
Published by moulin - dans Informations
commenter cet article
30 mai 2011 1 30 /05 /mai /2011 13:24

pont-du-gard-un-site-de-france-toujours-plus-grand_250077_5.jpg

Le  16/05/2011 le conseil municipal de MASSILLARGUES-ATUECH   a décidé de poser la question à ces habitants si ils souhaitaient ou pas intégrer la communauté d'agglomération du Grand Alés.La question posée est:Souhaitez-vous intégrer une communauté d'agglomération de 97805 habitants et 46 communes et créer ainsi un pôle métropolitain de plus de 330000 habitants? »

Le préfet du Gard a saisi le tribunal administratif du Gard pour faire annuler cette initiative démocratique. L'audience aura lieu le 07/06/2011 à 11 heures. Nous saurons alors de quel coté la justice penche. Approuve-t-elle une initiative démocratique ou l'inverse?

Balance en équilibreL'Association des Maires du Gard a fait part au préfet de son indignation d'empêcher un référendum populaire.

A partir de cet exemple vous comprendrez que l'action conduite par les contribuables pour obtenir un référendum populaire à la suite d'une demande faite et approuvée par le PEUPLE gène l'administration qui oublie qu'elle doit servir le PEUPLE et non l'inverse.

 

Une décision de justice doit être équilibrer pour être respecté par le PEUPLE.

 

 

 

 

 

 

 

P.S. 

L’association des maires ruraux du Gard, en sommeil depuis plusieurs années, vient de trouver un nouveau souffle. Les adhérents réunis en assemblée générale extraordinaire le 13 avril dernier ont adopté de nouveaux statuts et élu un nouveau bureau. Celui-ci est désormais composé de 11 membres et sera présidé par Alain Beaud, maire de Saint-Sébastien-d’Aigrefeuille et président de la Communauté de Communes Autour d’Anduze (2C2A).

Repost 0
Published by moulin - dans Informations
commenter cet article
28 mai 2011 6 28 /05 /mai /2011 12:35

Enfin notre région Languedoc-Roussillon communique sur la gestion de NOTRE ARGENT:bonnenouvelle

 

Le détail est donné par objectif gard:

Christian Bourquin 
  26/05/2011 20:33:03
Un nouvel article sur le blog: www.objectifgard.com

DOSSIER COMPLET : VOICI LA SITUATION ADMINISTRATIVE DE LA RÉGION LANGUEDOC-ROUSSILLON EN 2010   que vous trouverez sur le blog indique au dessus:

Suite à la conférence de presse organisée hier après-midi, mercredi 25 mai 2011 à l’Hôtel de Région, www.objectifgard.com vous propose de découvrir la situation administrative en 2010 de notre région…

Pour lire la suite  se rendre sur le site indiqué plus haut.          

 

 

    Les dépenses totales de 2010 ont augmenté par rapport à 2009 de 4,6 % et les ressources de 4,7 %. Malheureusement cet article n'indique pas les dépenses réelles de fonctionnement ni celles d'investissement pour pouvoir les comparer à celle de 2009. nous attendrons la publication des comptes des régions pour vous informer des évolutions.Il manque également le fond de roulement et les recettes fiscales que nous aurons dans les comptes des régions.

Il serait utile de connaître l'évolution de l'endettement entre le 31/12/N-1 et le 01/01/N.

pour mémoire en 2008 les chiffres étaient de 468.190 milliers d'euros et 696.032 milliers d'euros soit un écart de 227.842 milliers d'euros et pour 2009 : 492569 milliers d'euros et 691.032 milliers d'euros soit un écart de 198.463 milliers d'euros.

Ces différences sont restées sans explication à ce jour.

Espérons qu'après ce premier pas positif notre région communiquera par internet aux contribuables tous les chiffres dont ils ont besoin.

La comparaison laisse à désirer. Peut-on se comparer à X sans le nommer? Quand sur le site internet nous aurons les comptes des régions nous pourrons comparer les performance de notre région avec la moyenne des régions françaises.

Concernant les comptes de nos collectivités territoriales nous pouvons y accéder par les sites suivants:

           les compte des communes:

 


          http://alize2.finances.gouv.fr/communes/eneuro

 

 

           les comptes individuels et les synthèses nationales et des  départements :

 

http://www.colloc.bercy.gouv.fr/colo_struct_fina_loca/comp_coll/depa.html

les comptes individuels et les synthèses nationales des régions :

                                                                            http://www.colloc.bercy.gouv.fr/colo_struct_fina_loca/comp_coll/regi.html

Repost 0
Published by moulin - dans Dettes
commenter cet article