Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juillet 2011 4 07 /07 /juillet /2011 12:56

Web-2.jpgL'utilisation des outils du Web 2.0 dans les relations qu'entretient la mairie avec ses administrés s'inscrit dans une politique plus globale, visant à instaurer une communication moins descendante et plus participative. Nous sommes en effet entrés dans une société de la recommandation, ou dans l'ère de l' « égocratie », pour reprendre l'expression de Michel Serres, et l'avis de ses pairs est au moins aussi important que celui de l'institution.

En juin 2010, des technologies participatives ont ainsi déjà été intégrées au nouveau site Web de la mairie. Nous exploitons également le potentiel du Web 2.0 sur des projets spécifiques, là où ils s'imposent plus particulièrement. C'est par exemple le cas sur le projet de rénovation urbaine du quartier de La Noue ou sur celui concernant la construction de l'éco-quartier de Montreuil.

Dialoguer et stocker l'information

Ces dispositifs, qui restent expérimentaux, se veulent complémentaires des réunions publiques plus classiques. Traditionnellement, ces dernières ne touchent en effet qu'un public assez restreint. Plus éco-responsables que la diffusion massive de dépliants, ces sites dédiés permettent d'amener des publics différents dans la concertation, des personnes qui, du fait de leurs habitudes de vie notamment, ne se déplacent pas pour les réunions publiques. Tout en fournissant une plate-forme pérenne de stockage de l'information, qu'il s'agisse des documents publiés par l'institution ou des avis des administrés.

Par exemple, en ce qui concerne la rénovation du quartier de La Noue, un site participatif basé sur une carte interactive accompagne la consultation des riverains sur le projet. Cet outil pédagogique permet de visualiser la zone concernée et de réagir en postant des commentaires géolocalisés directement sur la carte. Même si l'outil doit encore évoluer pour gommer certaines imperfections - notamment afin de faciliter le dialogue sur la base des commentaires émis, il s'avère très intéressant pour le recueil des suggestions. Nous avons déjà pu nous appuyer sur les commentaires publiés sur ce site pour enrichir le dialogue lors d'une réunion publique. Réciproquement, nous constatons que le nombre de contributions augmente après chaque arpentage. Le site sera également mis à jour à mesure que le projet évolue. L'objectif est de créer des allers-retours constants entre cette plate-forme et les rendez-vous plus classiques avec les riverains.

En ce qui concerne l'éco-quartier les Hauts de Montreuil, un projet majeur qui couvre un cinquième de la ville et impliquera la collectivité pour environ 15 ans, nous venons de créer un espace virtuel extérieur au site de la ville - La Fabrique - qui va perdurer pendant au moins trois ans. En complément de permanences sur les lieux du futur éco-quartier, la mairie a mis en place cet espace virtuel afin d'instaurer une démarche de concertation de longue durée.

Dialoguer en dehors du site de l'institution

Si ces outils ont déjà permis de recueillir des avis pertinents autour de projets d'urbanisme, nous constatons en revanche que, sur d'autres sujets sur le site de la mairie proprement dit, les réactions des internautes restent peu nombreuses. Alors que nous nous attendions à une avalanche de messages critiques ! Les habitudes des internautes, qui associent encore un site de ville à un site vitrine, changent lentement. Nous cherchons d'ailleurs à assurer une présence numérique moins institutionnelle, pour nous permettre d'être davantage à l'écoute des habitants et d'accompagner les évolutions actuelles plutôt que de les subir. La mairie est déjà présente sur les médias sociaux et s'apprête à lancer des blogs dédiés aux conseils de quartier, afin de créer des espaces de dialogue en dehors du site même de l'institution. Tout l'enjeu pour les politiques est de créer grâce à ces outils interactifs un nouveau rapport aux citoyens.

          
Notre région s'honorerait si elle consultait son peuple comme le fait la Mairie de Montreuil.Elle pourrait ainsi devenir la région pilote développant une technique internet permettant à tous d'être un participant actif dans la gestion de notre argent en fonction des besoins de ses citoyens(es). De plus elle pourrait faire profiter de son expérience toutes les collectivités territoriales de notre région pour consulter ses administrés(es) par internet et ainsi RENFORCER LA DEMOCRATIE.

Partager cet article

Repost 0
Published by moulin - dans Informations
commenter cet article

commentaires